La Confrérie des Compagnons du Poinçon


poinçon Un "poinçon" est un mot berrichon qui désigne un tonneau.

"En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par notre Honorable Confrérie…"

Créée en 1985 la « Confrérie des Compagnons du Poinçon » compte à ce jour 15 membres « Majeurs » dont certains ne sont pas vignerons. Le but de la confrérie est de « promouvoir le Noble Vin de Quincy en réunissant ses ambassadeurs autour de ses vignerons ». Outil de promotion de l’appellation Quincy, elle participe à des manifestations locales comme la Saint Vincent ou les Journées de l’Océan.

Elle entretient des liens d’amitié avec d’autres confréries vineuses ou gastronomiques : les fins Goûstiers du Duché d’Alençon, les Compagnons du Bartiau de Sens-Beaujeu, les Vignerons d’Honneur de Crézancy-en-Sancerre , la confrérie des Mangeux de Queues de Bœuf de Vierzon , les Tersons d'Aubrac, L’Académie des menteurs de Moncrabeau (Lot et Garonne).

Elle « s’exporte » également partout où on fait appel à elle pour « louer la magnificence » du vin de Quincy …. Ainsi depuis plusieurs années la Confrérie participe à la fête du Bœuf Gras, à Pierrefort, dans le Cantal, à l’invitation de la confrérie des Tersons d’Aubrac. Le moment incontournable de l’année reste le buffet avec Chapitre Solennel qui a lieu chaque année au printemps.

La Confrérie est au service de tous les vignerons de l’appellation et reste à leur disposition pour toute manifestation où sa présence serait souhaitée. Assurer dans la bonne humeur et la convivialité la connaissance et la propagande du délectable et noble vin de Quincy, voilà la raison d’être de la Confrérie des Compagnons du Poinçon de Quincy en Berry !

Gentils seigneurs, gentes dames et damoiselles…La Confrérie vous salue !

Les membres de la Confrérie : Jean-Charles Borgnat, Gabriel Fichot, Christophe Gallon, Laurent Goussard, Dany Houssier, Alain Le Quellec, Yves Lestourgie, Jean Mardon, Daniel Péras, Odile Ponroy, Jean-Claude Roux, Come Rouzé, Jacques Rouzé, Luc Tabordet, Jean-Pierre Vilpellet.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommez intelligemment.

verre « T’as ben raison mon gars, avant de le boire il faut le faire, et puis avant de le faire, faut travailler la vigne, la tailler, la labourer, la biner et puis la vendanger.
Puis après, faut faire le vin, s’occuper des poinçons, autrement dit de la futaille….
Pour que notre vin puisse vous réjouir le gosier faut aussi qu’on l’élève dans les règles de l’art avant de le mettre en bouteille.
Dame ça s’fait pas tout seul ! »
vignes en fete à quincy 18